Pages

lundi 28 octobre 2013

L'affaissement de mars 1927

Le jeudi 17 mars 1927, s'ouvrit la séance du jour de la S.A.O., à 8 h 25 sous la présidence de M. Plattard. Parmi les ordres du jour, une communication était faite concernant un incident survenu à Savigné [1] : "Les journaux ont récemment signalé la découverte fortuite d'un souterrain, auprès du bourg de Savigné, non loin des grottes du Chaffaud, sur un plateau calcaire bordant la route de Civray à Charroux ce souterrain a été mis au jour par un affaissement du terrain en forme d'entonnoir. "
Effectivement, je retrouve dans l'édition du 9 mars 1927 [2] de L'Avenir de la Vienne, l'article suivant :

Extrait de L'Avenir de la Vienne, 9 mars 1927

La communication de la S.A.O. se poursuit ainsi : "M. Pouliot communique sur cette découverte des renseignements intéressants fournis par notre confrère, M. René Surreaux, qui les tient lui-même de ses collègues de la « Société des Amis du Pays civraisien », particulièrement le docteur Desbordes et M. Coquillaud. M. Surreaux se propose de tes comptéter par une exploration minutieuse et l'établissement d'un plan.
Le souterrain consiste en une chambre oblongue d'une quinzaine de mètres, encombrée d'éboulis, d'une hauteur moyenne de 3 à 4 métres, autour de laquelle rayonnent des couloirs, obstrués par des infiltrations d'argile. Un seul silex taillé, un grattoir, a été trouvé. Les parois sont partout lisses, on ne remarque nulle part de stalactites, il n'y a pas trace d'humidité, ni d'infiltration d'eau. Pour le moment, rien ne permet de dire que le souterrain a été habité, mais rien n'a été observé qui soit contradictoire à cette hypothèse. Une exploration minutieuse du plateau s'impose pour la recherche de pierres taillées."



Sources :
  • [1] Extrait des Bulletins de la Société des antiquaires de l'Ouest, série 3, tome 7, 1927, p. 543 et 544 ;
  • [2] Je suis né un 9 mars et, d'après ma calculette, l'article est paru exactement 52 ans avant ma venue au monde ;

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire